Le boom des livres de cuisines !


 En ce moment, on ne parle que de cuisine, ceci dit c’est logique: il y a tout juste un mois se déroulait le Salon international de la restauration, de l’hôtellerie et de l’alimentation (SIRHA) à l’Eurexpo de Lyon.

Et on a eu le Bocuse d’Or, wouhouuuuu, c’est qui les plus forts ?

 

Les livres de cuisines n’ont jamais été aussi tendances qu’aujourd’hui. Les rayons « livre de cuisine » de la Fnac ont poussés les murs, les grands chefs veulent tous sortir leurs livres avec leurs recettes personnelles, et les Français ont décidé de prendre le temps de redécouvrir le plaisir de cuisiner pour soi comme pour les autres.  (Mais pourquoi un tel succès ?)

Ce business qui n’était auparavant que peu exploité a pris son envol et n’a pas l’intention de s’arrêter. Le livre de cuisine est même devenu un objet décoratif (désormais on ne le cache plus dans un placard) mais on le place sur une étagère mis en évidence à la vue de tous.

 

Chaque coin de pays à son bouquin, Des kits en veux-tu en voilà, des recettes petits budgets, Les 100 basiques pour étudiants fauchés et pressés, Recettes au Nutella/Fraise Tagada/banane…(mmmmmh), Idées recettes pour un apéro réussi, Recettes pour impressionner votre belle-famille,… Bref il y en a pour tous et pour toutes les occasions !

Personne ne sera oublié, même les plus petits !

 

On pourrait se poser la question: a-t-on réellement besoin de livres maintenant que l’on dispose de tablettes numériques et de smartphones ? 

Sur un plan pratique, oui c’est vrai, c’est moins encombrant mais après ? Rien n’équivaut le plaisir de feuilleter un vieux livre de recettes transmis de mère en fille accompagné d’annotations écrites à la va vite sur un coin de page, ou bien la joie d’acheter un bel ouvrage qui libère une agréable odeur de neuf…

 

 

Alors mesdames, mesdemoiselles, (messieurs) : Tous à vos fourneaux !