Le groupe new-yorkais Au revoir Simone a sorti son nouvel album !


Elles sont trois, elles sont jolies, new-yorkaises et bourrées de talents : il s’agit bien sûr du groupe Au revoir Simone ! Cela faisait 2 ans qu’on attendait leur nouvel album, Move in Spectrums, est enfin sorti. Avant de vous en dévoiler un nouvel extrait, on revient sur le succès du groupe !

au revoir simone

Focus sur le groupe Au revoir Simone :

Erika Forster, Annie Hart et Heater d’Angelo sont les membres de ce trio ! Le groupe a été fondé en 2003 et ne cesse de progresser depuis. Leur style musical ? Assez éclectique ! Leurs morceaux regroupent majoritairement des inspirations pop et electro mais nos trois acolytes n’ont pas peur d’explorer différents genres. Sur leurs quatre premiers albums, on retrouvait des titres tout aussi pêchus que sentimentaux. L’univers du groupe se démarque par un contraste omniprésent dans ses morceaux, entre force et délicatesse.

Le groupe Au revoir Simone s’est fait une place dans le monde de la musique, grâce à son style singulier, à l’importante utilisation des claviers et aux voies féériques de ses trois chanteuses. Douces, posées et harmonieuses, elles nous bercent et nous entrainent dans leur univers pour un véritable moment d’évasion.

Vous pensez ne pas les connaitre ?Vous faites sûrement erreur : les morceaux d’Au revoir Simone sont particulièrement plébiscités pour les BO de films ou de séries, comme Grey’s Anatomy ou The L world ! Un bel hommage au groupe, puisque celui-ci tire son nom de l’une des répliques du film de Tim Burton, Pee-Wee Big Adventure !

Comme on ne s’en lasse pas, on vous fait redécouvrir un de leur titre phare : The lucky one.

Move in spectrums, le nouvel album d’Au revoir Simone :

dernier album au revoir simone

Le groupe revient après trois ans d’absence avec son cinquième album sorti le 24 septembre, Move in Spectrums. Entre temps, les trois jeunes femmes n’ont pas chaumé puisqu’elles ont participé aux nouveaux titres d’Etienne Daho.

Ce dernier opus marque un tournant par rapport aux précédents : celui de l’électro. On les connaissait angéliques ou mélancoliques, aujourd’hui, elles nous entrainent sur les rythmes beaucoup plus soutenus de leur nouvel album.  Les membres du groupe expliquent cette évolution par une envie de produire des sons plus amusants et plus dansants que pour leurs autres disques.

On vous laisse en juger par vous même, avec le clip de Somebody Who, extrait de leur nouvel album: