Jubilé de diamant d’une reine qu’on aime tant…


C’est donc Dimanche que les britanniques ont fêté les 60 ans de règne de leur reine : Elizabeth II, soit son jubilé de diamant. Une reine qui, on l’a remarqué, est toujours de toute beauté pour ses 86 ans. Mais c’est surtout un évènement immanquable pour chaque britannique,  où l’emblème suprême de l’union jack, festoie toutes ses années de règnes, pour remettre au-devant, l’unification inséparable de ce peuple.

Le coup d’envoi des festivités est donné par la parade, sur la Tamise, pendant 4 heures, de 1000 bateaux venant du monde entier, où l’on a vu défiler des embarcations majestueuses de tout genre, comme des bateaux militaires, des kayaks, des bateaux à vapeurs, des trois mats, bref…tout ce que la Marine a pu inventer en terme d’embarcation, s’imposant sur une dizaine de kilomètres…Nous rappelant alors la gloire qu’a connue l’Angleterre sur la mer !

La reine, quant à elle, a trouvé sa place sur un bateau mouche, transformé pour l’occasion en barge royale, revêtue des couleurs royales qui sont l’or et le sang. Toute la famille royale est au complet sur la barge: son époux Philip, le Prince Charles et la princesse Camilla, William et Kate, ainsi qu’Harry. Le bâteau a été décoré de plus de 10 000 fleurs de son jardin privé !

Pour cette occasion, la reine est revêtue d’un ensemble ivoire, accentuée par quelques broderies dorées. Kate a, elle, choisi de s’habiller chez Alexander McQueen, avec un rouge s’alliant très bien aux nombreux drapeaux de l’Union Jack flottant sur tous les quais; nos si beaux princes, eux, sont en tenue militaire.

Imaginez alors cette procession en plein XXIème siècle, sous une pluie et un brouillard londonien presque familier, où des milliers de personnes accourent pour voir défiler le cortège de la reine, elle les salue d’un geste franc et elle est remerciée par une immense clameur venue de tous les quais de Londres…A cela, s’ajoute l’ouverture de la parade par un carillon battant à pleine volée, , ponctués par tous les clochers environnant Big Ben, avec pour fin, le majestueux pont de Tower Bridge qui se dégrafe sous le passage de cet armada de bateaux.  Cela semblerait presque irréel, mais non, les anglais fêtent cela dans une euphorie totale.

Ils vont même jusqu’à organiser des « big lunchs » dans tout le Royaume Uni. Des pique-niques géants et des « street parties » s’improvisent dans toute la ville. Mais on retrouve aussi des orchestres qui viennent rythmés ces 4 jours de fête où les pubs débordent, pendant que, chose improbable, la famille du Prince Charles se joint à l’un de ces pique-niques géants, pour tous ensemble se réunir autour d’une même personne ou d’un même symbole. Celui d’une reine qui rassemble dans cette démocratie britannique, en assurant une popularité imminente.