Investir dans une résidence étudiante, une solution à envisager !


Vous disposez actuellement d’un bel apport et ne savez pas comment le placer ? Votre magazine féminin favori a peut-être la solution pour vous : l’investissement dans une résidence étudiante. Une solution qui vous permet de bénéficier de tous les avantages du statut de propriétaire, en laissant de côté de nombreux inconvénients !

Pourquoi investir dans une résidence étudiante ?

Nous n’y pensons pas assez lorsque nous songeons à investir nos économies dans l’immobilier, mais se tourner vers l’achat d’un logement en résidence étudiante privée peut vite se transformer en bon plan !

Si vous êtes maman d’un grand ado, ou tout simplement si vous-même ou l’une de vos connaissances avez vécu en résidence étudiante, vous connaissez sûrement le principe. Ces établissements sont destinés aux jeunes estudiantins à la recherche d’un logement fonctionnel, en bon état et présentant des loyers modérés. Il s’agit souvent de studios ou d’appartements de petite superficie, destinés à une ou deux personnes. Meublés, ces appartements assurent à leurs occupants un certain confort de vie.

En plus de proposer un logis aux étudiants, les résidences leur offrent la plupart du temps des services supplémentaires comme une conciergerie ou encore l’entretien des parties communes.

Si vous choisissez d’investir en résidence étudiante, vous ferez donc l’acquisition d’une petite surface qui sera par la suite habitée par un étudiant durant l’année universitaire et dont la charge et l’entretien reviendront à une entreprise de gestion.

Le gestionnaire en question s’occupera pour vous de trouver un locataire ou de lui fournir un remplaçant si celui-ci quitte les lieux avant la période indiquée. Il doit également s’assurer que le montant du loyer auquel vous avez droit vous est correctement reversé.

Résidence étudiante: quels avantages fiscaux ?

Les résidences étudiantes sont des biens immobiliers singuliers. En conséquence, vous bénéficiez de certains avantages fiscaux qui ne sont pas négligeables !

Cet investissement vous conférera le droit de récupérer votre TVA à 20 %, à condition que vous conserviez votre bien pendant au moins 20 ans. Grâce à l’ajustement de la loi Censi-Bouvard 2014, vous profiterez aussi d’une réduction de vos impôts de 11% sur une durée de 9 ans, dans la limite d’un investissement de 300 000€ (l’acquisition d’un logement en résidence étudiante s’échelonnant entre 80 000 et 120 000€, vous pourrez donc en bénéficier).

Enfin, on estime la rentabilité d’un tel achat entre 3,5  % et 4 % net par an. Ainsi, vous pourrez percevoir les avantages de votre choix dès la première année !

investissement résidence étudiante

Futures investisseuses, prenez note !

Si l’investissement dans une résidence étudiante se présente comme un choix stratégique, plusieurs critères sont néanmoins à prendre en compte avant de vous lancer.

Avant toute chose, renseignez-vous soigneusement auprès de la société de gestion qui s’occupera de votre logement. Sur le papier, c’est elle qui sera votre locataire. Elle doit donc être solvable et vous garantir le bon fonctionnement de la résidence étudiante pendant au moins 9 ans !

L’environnement de l’établissement est également à prendre en compte. La présence d’une université ou d’une école dans les environs est un plus indéniable, mais ne suffit pas. Assurez-vous de la proximité des commerces et des transports en commun. Les étudiants sont particulièrement attirés par les quartiers vivants et dynamiques ! De plus, un cadre agréable vous octroiera une assurance complémentaire dans le cas où la résidence devrait se reconvertir.

Penchez-vous sur le montant des loyers demandés aux étudiants par le gestionnaire. Celui-ci ne doit pas être trop élevé, pour ne pas repousser les éventuels occupants. Les jeunes disposant d’un budget de 500€ ou plus n’auront pas de difficulté à se loger – excepté dans les villes à l’image de Paris où les tarifs sont particuliers – et pourront plus facilement se tourner vers les appartements proposés par les particuliers, ayant un aspect plus personnalisé. Des tarifs abordables, aux environs de 350€, sont donc recommandés.

Enfin et nous vous donnerons là nos derniers conseils : n’investissez jamais sans vous être déplacée et avoir pris connaissance par vous-même de la nature de votre bien. Un peu à l’image d’une séance shopping où il est fortement recommandé d’essayer avant d’acheter (mais avec des conséquences autrement plus importantes !), il est indispensable que vous ayez une vue d’ensemble de ce dans quoi vous vous lancez. En outre, établissez la liste complète des charges qui vous reviennent et de celles qui imputent à votre gestionnaire.

Un investissement simple et qui devient vite rentable, ça c’est un véritable bon plan, non ?!