10 bonnes raisons de fêter Thanksgiving


La fête américaine aux allures gargantuesques, Thanksgiving, approche à grands pas. Initialement, nous ne sommes pas concernées par cette fête, c’est vrai. Cependant, les addict aux séries télé que nous sommes ont vu défiler beaucoup d’images de cette fête traditionnelle. Pour dire la vérité…elle nous donne envie !

Les regroupements en famille ou entre amis, les longs préparatifs, le défilé de plats tous plus appétissants les uns que les autres…on se laisserait bien tenter, non ?! Malheureusement à chaque fois que l’on en parle autour de nous, un triste Sir vient objecter que nous n’avons aucune raison de fêter cela et que c’est un évènement bien trop commercial (si, si, on a tous un rabat-joie dans notre entourage proche !).

Qu’à cela ne tienne, nous ne l’inviterons pas. Parce que nous, cette année, on s’y met et uniquement pour de bonnes raisons !

10 bonnes raisons de fêter Thanksgiving :

Faire la fête entre amis

On passe toutes nos fêtes traditionnelles en famille. Thanksgiving, puisqu’elle ne sera sûrement pas célébrée par le reste de notre famille, nous donne l’occasion de fêter ce jour entre amis !

Ce qui nous amène à trois fêtes avec eux dans une année, si on l’additionne à notre anniversaire et au 31 décembre. Il était temps de rajouter une date au calendrier !

 

Mettre les petits plats dans les grands

Puisque la fête est très portée sur la nourriture, nous aurons l’occasion de nous mettre au fourneau ! Et pour une fois, ce sera pour autre chose qu’un gratin de pâtes. Oui madame, nous cuisinerons une vraie dinde !

 

Les petits potins dans la cuisine

La préparation des plats se fait à plusieurs, dans la joie et la bonne humeur. Ambiance propice aux confidences !

organiser thansgiving

 

Les recettes traditionnelles de Thanksgiving

On va découvrir de nombreuses recettes des Etats-Unis. Et quoi qu’on en dise, la gastronomie américaine est loin de se cantonner à la junk food. Au contraire, elle est très riche, forte de tous ses métissages ! A nous les purées de patates douces et les pears and blue cheese pie (tourte aux poires et fromage bleu. Miam.).

 

Revenir sur les origines de la fête

Puisque l’on parle du métissage des Etats-Unis, nous en profiterons pour nous offrir une petite leçon d’histoire sur l’origine de la fête. Cela ne nous fera pas de mal, et cela nous permettra de faire taire le garçon trop cynique qui serait malencontreusement tout de même assis à notre table…mais si, regardez-le, c’est le seul qui grommelle en bout de table !

Travailler notre ponctualité

Au moins une fois dans l’année, on dînera tôt. Thanksgiving, c’est au plus tard à 17h.

 

Revêtir sa tenue d’apparat

Tant qu’à jouer la carte de la tradition jusqu’au bout, on indique un dress code. Chacun devra venir bien habillé.

Une occasion de plus de sortir l’une de 200 robes de soirée qui sommeillent dans notre placard (ou de courir en acheter une nouvelle, car nous sommes incorrigibles !).

 

Assister à un bon repas

On battra un record personnel : celui du repas le plus long de l’année, avec le plus de plats proposés !

recette thanksgiving

S’entrainer au marathon culinaire

La préparation de ce repas est une mise en bouche: entrainement épatant pour les fêtes de fin d’année !

 

Stimuler sa culture générale

Enfin, lorsqu’on regardera les images de la fête à la télé, on pourra se dire « moi aussi, je l’ai fait ! ».

Tant de bonnes raisons, ce serait bête de se priver ! Envoyez vite ce petit article à vos amis via le gros bouton rose ci-dessous et c’est parti pour les préparatifs de Thanksgiving !