Starbuck : une nouvelle définition de « Papa »


Un an après son succès au Québec, Starbuck débarque en France.

A 42 ans, David Wosniak (Patrick Huard) a une vie compliquée : il est submergé par une dette de 88 000 de dollars, il est le pire livreur de viande qui existe au monde, sa copine enceinte le quitte en lui disant qu’elle souhaite élever leur enfant seule car il est irresponsable…Mais surtout, il se découvre être le géniteur de 533 enfants conçus grâce à son don de sperme plusieurs années auparavant sous le pseudonyme de Starbuck, et dont 140 veulent connaître son identité !

Cette comédie tendre de Ken Scott a obtenu le prix spécial du jury du Festival international du film de comédie de l’Alpes d’Huez 2012, ainsi que le prix d’interprétation masculine et le coup de coeur masculin pour Patrick Huard. Starbuck est également nominé pour le prix du public d’Europe 1, le Prix du coup de coeur de la profession – Digimage et le grand prix orange cinéma  séries. Bref le super papa en a conquis plus d’un.

Pour ceux qui ne maîtrisent pas parfaitement le québécois, rassurez-vous, il y a des sous-titres lorsqu’il y a un passage avec des expressions trop compliquées (ça aurait été dommage de rater des blagues en québécois, tabernacle ! )

Image de prévisualisation YouTube