Les comédies françaises à l’affiche en 2013


On vous avait prévenu, cette année le cinéma français sera bel et bien de retour à l’affiche en commençant par le film « Une Histoire d’amour » d’Hélène Fillières.

Découvrez maintenant ce qu’on nous réserve d’autres en ce début d’année.. alors Mesdames, Mesdemoiselles, sortez vos agendas et courez au plus vite dans vos salles de cinémas voir ces tous nouveaux grands crus!!

 

Depuis quelques temps, le cinéma français se retrouve à la deuxième place derrière Hollywood (c’est bien connu) et ses nombreux « box-office »… Pourtant nos Marion Cotillard, Jean Dujardin ou encore Omar Sy en font rêver plus d’un outre Atlantique !

 

Montrons-leur une bonne fois pour toute de quoi, nous autres frenchies, sommes capables !!

 

Ce 16 Janvier dernier, vous avez découvert cette comédie réalisée par Philippe le Guay, avec en tête d’affiche : Lambert Wilson et Fabrice Luchini.

Alceste à bicyclette, Alceste, pour le misanthrope de Molière et bicyclette… parce que ce film se déroule à l’île de Ré (et on le sait, il y a plus de pistes cyclables, là bas, que nulle part ailleurs ! ).

 

 

Serge Tanneur (interprété ici par Fabrice Luchini) décide de quitter prématurément sa carrière d’acteur, pourtant à son épogée, et lassé de ce monde du spectacle, il part s’enterrer dans une maison délabrée sur l’île de Ré ; et ce, du jour au lendemain …

Trois ans plus tard, Gauthier Valence (Lambert Wilson), acteur adulé de tous, débarque sur l’île pour lui proposer de jouer «  le Misanthrope » de Molière (personne qui lui colle parfaitement à la peau étant donné que lui-même est devenu une sorte de misanthrope isolé de la société).

Serge refuse, pas question pour lui de revenir sous les projecteurs…  et pourtant…

 

Entre défi et plaisir de jouer, les deux acteurs enchainent les jours de répétitions avec quelques événements inattendus : Une jeune fille blonde rêvant de percer dans le porno, une mystérieuse divorcée italienne et quelques promenades à bicyclette… on ne vous en dit pas plus.

 

___________________________________________

 

Dans un registre un peu plus dramatique, Cookie, sortie ce 23 Janvier dernier, est perçu comme un des films les plus attendus dans nos cinémas.

On y retrouve un duo féminin de talent : Virgnie Efira et Alice Taglioni (mère malgré elle).

 

Adeline (interprétée par Alice Taglioni), hôtesse de l’air, n’a pas été épargnée par la vie suite à un accident tragique au cours duquel son fils et son mari décèdent tragiquement.

Sa sœur, Delphine (jouée par Virginie Efira), venue s’installer chez elle pour quelques jours, apporte une touche de gaité dans ce triste tableau.

Un jour, la femme de ménage chinoise d’Adeline disparaît sans laisser aucune trace derrière elle… hormis son fils qui ne parle pas un mot de français surnommé « cookie ».

Remuant ciel et terre pour retrouver la maman de cookie, les deux jeunes femmes s’attachent au fur et a mesure du temps à ce petit garçon.

 

 

Ce cas de conscience à base d’immigration et de quête maternelle nous à séduit.

Allez  à présent en juger par vous-même !