L’AGENCE : Le libre arbitre existe t-il vraiment?


The-Adjustment-Bureau-Movie-Matt-Damon

Vendredi soir, Laura et moi sommes allées voir le film L’agence (The Adjustment Bureau, en anglais), film sorti cette semaine (le mercredi 23 mars).

Voici la bande annonce du film. Celui-ci est en VO (parce que la VO, c’est toujours meilleur). J’ai cherché la même version en VF pour les Urban Girls non-anglophones, mais pour une raison obscure, l’extrait en français s’interrompt au bout de 30 secondes… Donc please, just watch it in English.

Image de prévisualisation YouTube

Alors de quoi ça parle? Si je devais résumer, ce film est un mélange de Inception et de Matrix, avec une histoire d’amour qui m’a fait penser au livre « Sept jours pour une éternité » de Marc Levy. Assez intriguant, non?

Pour faire court, le film met en avant un personnage, David Norris (joué par Matt Damon). David est un jeune homme politique et a pour ambition de devenir le Sénateur de l’état de New York.

En pleine campagne, il rencontre par hasard une jeune femme, Elise (interprétée par la jolie Emily Blunt). C’est le coup de foudre pour les deux personnages. Malheureusement pour eux, leur première rencontre est coupée court car David doit aller faire un discours (ah, la dure vie d’un homme politique).

Quelques jours (ou semaines, je ne sais plus trop) plus tard, David retombe par hasard (encore ce hasard!) sur Elise, dans un bus. Celle-ci lui donne son numéro de téléphone, et David lui promet de l’appeler.

Bon, jusqu’ici on peut se dire que c’est un film relativement banal, l’homme rencontre la femme, il y a une attirance, la femme donne son numéro à l’homme, et il y a ce mini-suspens-mais-en-fait-pas-vraiment-l’homme-va-t-il-rappeler-la-femme?

Mais c’est à partir de ce moment là que le film commence à devenir vraiment intéressant! David, une fois arrivé dans son bureau, tombe sur un drôle de bonhomme habillé en costard cravate, avec un chapeau Fedora.

Pour les Urban Girls fans de séries, vous reconnaîtrez tout de suite l’acteur John Slattery, qui joue Roger Sterling dans la série Mad Men! Ah, je ne sais pas pour vous, mais cela a été une agréable surprise pour moi! On retrouve tout de suite dans son look l’univers des années 50 de Mad Men.

Revenons donc au film. Notre cher David fait la rencontre de Mr John Slattery, connu sous le nom de Richardson dans le film. Et là paf bim boum ahmahgawd omg, il se passe quelque chose de frappadingue.

Sans trop vous dévoiler de quoi il s’agit, David découvre que toute sa vie a été menée selon un Plan. Toutes les choses qui pour lui étaient dû au hasard, n’étaient qu’en fait contrôlées par des bonhommes en costume (et chapeau).

Les bonhommes en costume:
Image and video hosting by TinyPic

Ainsi, revient l’éternelle problématique de: « Tu dois choisir entre ta brillante carrière politique et la femme de ta vie » (en partant du principe qu’il n’a pas le droit d’avoir les deux. C’est soit l’un, soit l’autre. Oh bah oui, sinon ça serait trop facile).

Tout au long du film nous sommes confrontés à la question du libre arbitre, du hasard et des choix effectués par les personnages.

Mon avis:
Vraiment, vraiment bon film. Déjà, dès qu’il s’agit d’un film assez obscur où on parle des conséquences de nos décisions, du libre arbitre, des choix à faire, et tout les trucs comme ça, j’ADORE (allez donc savoir pourquoi j’ai tant aimé Matrix et Inception, hahaha).

Non vraiment, l’intrigue est tip top! Non seulement ça se passe dans ma ville préférée au monde entier de toute la terre derrière Paris, (le film prend place à New York City), mais en plus, il y a un bon équilibre entre action et romance. Ce qui devrait plaire aux couples, puisque le Monsieur aura sa dose d’explosions et de courses poursuite, et la Demoiselle aura également son quota de scènes romantiques.

En plus de ça, les hommes dans le film sont supers bien habillés (le chapeau Fedora <3), les séquences s’enchaînent bien, il n’y a pas de moments loooongs où on s’ennuie et les scènes d’actions sont rythmées par une bande son super cool !

Dans ce film, on voyage vraiment dans la ville de New York, entre Manhattan sud et son quartier des affaires, Brooklyn et son quartier résidentiel, en passant par le Yankee Stadium dans le Bronx. Beaucoup de scènes ont également été tournées dans le New York Public Library (la bibliothèque de New York), un bâtiment formidable tant par son architecture que par ses vastes salles remplies de livres.

Moi qui ait passé un bon bout de temps à NYC, voir cette ville prendre une place si importante dans le film m’a donné envie d’y retourner!

Je donne donc, comme pour le dernier, 4 étoiles sur 5 !

(Psst, un petit instant de culture people: Emily Blunt, l’héroine dans ce film, est dans la vraie vie mariée à John Krasinski, le mec de The Office.)
Image and video hosting by TinyPic