Comic Con Paris: Le Debrief.


 

Le Comic Con, c’est un truc de passionnés. Pourquoi?

Parce qu’il faut avoir la foi pour se lever samedi et dimanche matin à 7 heures, prentre le RER, armée d’un sac à dos (dans lequel on peut trouver deux objets essentiels: une bouteille d’eau et un appareil photo) et d’une bonne paire de baskets.

Oui, parce que mine de rien, le Comic Con, c’est crevant !

Samedi 2 juillet.

Arrivée prévue à 9h au Parc des Expos. Dans le RER, à partir de la station Denfert Rochereau, j’ai commencé à voir des gens étranges monter dans le train. Des individus de toute sorte, vêtus de toges et costumes. Les touristes regardaient tout ce monde d’un air amusé et le train se remplissait à craquer au fur et à mesure des stations…

Une fois au Parc des Expos, grâce à mon superbe Pass Presse Urbangirl.fr, je suis rentrée par l’entrée VIP (si, si c’était vraiment marqué « VIP » ! ), ce qui m’a évité de faire la queue et d’attendre une heure avant d’entrer.

Une fois, à l’intérieur, j’ai été accueillie par ceci:

Face à cette vue magnifique, c’est en mode ‘Pump it up’ que je me suis aventurée dans les profondeurs de cet immense hangar.

Afin de me familiariser avec les lieux, j’ai parcouru les différents stands et j’ai fait d’étranges rencontres:

Oui… J’étais sans aucun doute, bel et bien, au Comic Con.

La majorité des stands étaient des stands de professionnels qui vendaient des goodies et du merchandising à l’effigie des personnages de films / séries télé / jeux vidéos. Ces goodies qui incluaient: T-shirt, figurines, posters, sabres (lasers ou sabres de samouraï), jeux vidéos, DVDs…

D’autres stands étaient des stands qui réunissaient des fans d’un univers particulier: Glee, Harry Potter, Star Wars, Comic Books.

Je pense que le mieux est de vous montrer tout ceci en photos:

L’artiste Marti en pleine concentration

Une réplique du jeu d’arcade Pong (si je ne me trompe pas…), l’ancêtre des jeux vidéos, créé au début des années 1970. Comme quoi, le vintage, c’est vraiment indémodable.

L’après-midi était entièrement consacrée à Merlin. Les trois acteurs principaux étaient venus pour une séance de dédicaces ainsi que pour un panel avec les fans. Panel auquel je n’ai malheureusement pas pu assister, faute de places.

Séance dédicaces avec les acteurs de Merlin

Au même moment, dans la salle de projection, avait eu la diffusion en avant-première du nouveau show de Cartoon Network, Gumball.

En voici la bande annonce:

Image de prévisualisation YouTube

Gumball est le nouveau cartoon déjanté de la chaine Cartoon Network. Ce programme 100 % européen a remporté un Award au prestigieux Festival du Film d’animation d’Annecy.
C’est un mélange de 2D, 3D et images de synthèses qui sera diffusé à la rentrée 2011, et qui plaira sûrement aux bout’chous de nos mamans d’Urban Girl!
Voilà pour le jour 1…
Dimanche 3 juillet, alias la journée Steven Moffat.

Cette journée de dimanche était marquée par un grand évènement: l’arrivée de Steven Moffat pour deux panels exclusifs. Un panel sur le métier de scénariste, et un autre sur la série  » So british »: Doctor Who.

Donc comme je le disais, le 1er panel avec notre ami Steven Moffat (affectueusement appelé Steven « Troll » Moffat par les fans) portait essentiellement sur sa carrière de scénariste.

Steven Moffat s’est notamment fait connaître grâce aux séries Coupling (dont il était le scénariste), Sherlock (il en est le co-créateur) ainsi que Doctor Who (scénariste). Il est également l’un des scénaristes du prochain film Tintin réalisé par Steven Spielberg.

Mr Moffat, scénariste extraordinaire.

Mr Moffat lors de la séance dédicaces:

Le second panel traitait exclusivement de la série Doctor Who, et Mr Moffat a notamment pu répondre aux questions des fans.

Hein, quoi? Vous n’avez jamais entendu parler de Doctor Who? Je vous avoue que moi-même je n’ai jamais regardé un seul épisode (shame on me ! ).

En gros, d’après ce que j’ai compris, c’est une série sur un Doctor (en vrai, un non-humain) déjanté qui voyage dans le temps et dans l’espace à l’aide d’un Tardis (une espèce de cabine téléphonique bleue) accompagné de ses fidèles amis, Rory (un type qui meurt tout le temps apparemment), et Pond, ainsi que la jolie fille aux cheveux bouclés qui jouait le docteur Elizabeth Corday dans Urgences. Et puis… ils combattent contre des Daleks.

Doctor Who est la série télévisée la plus longue du monde, puisqu’elle a été créée en 1963. La 1ere « version » de Doctor Who a été diffusée de 1963 à 1989. La série a été ensuite reprise en 2005, et la deuxième version en est à sa sixième saison cette année.

11 acteurs ont joué successivement le rôle du Doctor.

Entre deux panels de Steven Moffat, j’ai également pu assister au panel organisé par WIP Studios, sur les effets spéciaux au cinéma et à la télévision. Je consacrerai mon prochain article sur ce panel!

Voilà pour le Comic Con édition 2011!

(Psst, PS: La plupart des photos ont été prises par Cassandre (le reste par moi), veuillez ne pas prendre ces photos sans notre permission. Merci!)